Partagez|

[Le quartier des affaires] Les péripéties d'un stage | Fumâ Yashirô & Mary Read

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 21/08/2016
Profession : Personnage Non Joueur.

Personnage Non Joueur

MessageSujet: [Le quartier des affaires] Les péripéties d'un stage | Fumâ Yashirô & Mary Read Ven 2 Sep - 13:52

Le début d'une cohabitation
Mary
feat.
Yashi


 

 



 

 



I « hate » my job. I’ve no social Life.




Tel était ce que fredonnait un permanenté de vive voix, avec une sucette lollipop coincée entre ses lippes dont le bâton ressemblait étrangement à une cigarette.   Cet endroit… Etait une maison à deux étages bien, que ce ne soit pas sa véritable planque. Il ne fallait pas que son « numéro » se termine alors qu’il n’a même pas encore commencé. Excepté des inventions dans la partie rez-de-chaussée était l’équivalent d’un dépotoir de bizarrerie en tous genre. Dire, qu’il possédait un autre laboratoire plus sophistiqué et propre qu’ici. Ici, il était, baillant aux corneilles, les deux pieds sur son bureau. Non le type était en train de regarder Pokémon, et répétait les paroles des chansons de génériques. A croire, qu’il n’avait que cela à faire de ses journées. Faut dire, que travailler sur un costume de super-héros ne le bottait pas des masses. Oui, il détestait son métier. S’épuiser pour des traitres ? Très peu pour lui, seulement jusqu’à l’heure d’aujourd’hui, l’argent ne tombait pas du ciel ! Il allait faire comment pour s’acheter son très célèbre shonen jump s’il n’avait pas de monnaie ? Certes, sa vengeance primait… Toutefois, vendre ses services lui plaisaient pas. Aujourd’hui il avait inventé une Pokeball… Oh une vraie, cette dernière capturait les insectes. Il n’y a pas à dire, ce type était un ramassis de connerie à lui tout seul. Le pire ? C’est qu’il avait trouvé des acheteurs pour cette invention novatrice luttant contre ces moustiques. A croire que dans ce monde, il y en avait qui possédaient des lubbies très étranges. Se prendre pour un chasseur de pokemon/insectes. Peut-être qu’il devrait organiser un concours afin de renflouer ses caisses ! Parce que sa tirelire « panda » criait famine et s’amincissait de jours en jours.  

Il avait trouvé un autre boulot qui ne lui plaisait guère plus, mais il ne refusait jamais un cobaye pour ses inventions tordues. Ou pour lui rapporter un bonus d’argent. Il s’était rappelé à la dernière minute, qu’en cette période de l’année, les élèves de Yuuei devaient choisir un tuteur pour leur stage. Tuteur lui ? Hahahaha, la bonne blague même s’il pouvait en apprendre plus sur les élèves de Yuuei et, gagner la confiance de certains, c’était un pas vers son projet de vengeance. Alors, il s’était proposé pour recevoir lui aussi des élèves.

Paradoxalement, il n’en voulait aucun. Il s’était même rendu à une église et brûlait un cierge pour que personne ne le choisisse. Bien que la paie était des plus alléchantes. Finalement, c’était définitif. Il ne prierait plus jamais. En effet, une étudiante apparemment avait répondu présente.  Le Choc de cette réponse faillit le tuer sur place ! Il avait même relu plusieurs fois. Essayait de faire disparaitre cette feuille avec son mini-lance flamme qui tient dans une poche, mais tout aussi puissant qu’un vrai lance flamme !

Résultat ? Il avait dû se racheter un bureau et un canapé. Pas le choix, s’il voulait rester dans le vert, il n’avait pu refuser.

C’était aujourd’hui, que devait arriver, celle avec qui il allait vivre pour une histoire de quelques jours. Cependant, s’il rajouter aussi les 24 heures de la nuit, cela lui paraissait d’autant plus long.  Que quelqu’un donne un coup de pelle à cet énergumène. La joue écrasée sur son bureau, le regard de poisson mort dans le vague. Il essayait une nouvelle méthode de Yoga pour se préparer l’idée d’habiter avec un « parasite ». Il fallait qu’il mette ses grosses et moches oreilles pour ajouter un côté fragile et tout « mignon » « professeur ». Comme s’il n’avait pas assez de jouer la nounou dans son lycée actuel. C’est vrai, que ce boulot payait aussi. Encore heureux, parce que supporter tous ces sales garnements qui se vantaient de leurs pouvoirs, lui faisaient de plus en plus mépriser la société actuelle.

Il entendit une sonnerie, mais, il ne se leva pas pour autant. Il avait le robot à l’apparence caricaturale de lui-même pour l’accueil.  En effet, c’était une énorme pieuvre avec la même permanente que lui. Pendant que sa personne, était dans son bureau/laboratoire qui était relié la partie « magasin » de son « entreprise » avec vitrines. Et son robot qui prenait les notes des clients et accueillait ces derniers. Il pouvait comptait sur ce dernier pour lui apporter du « sucre ».

« Bonjour ! Si vous voulez prendre rendez- vous avec Fûma san, cela vous coûtera trois sucettes lollipop ! Si, vous venez pour affaire, alors cela devrait être 6 gâteaux de la boulangerie Pretty Honey – La meilleure boulangerie du coin ! »

Pas étonnant, qu’il n’ait pas trop de commandes. Il se demandait s’il avait vraiment un client, ou alors, s’il s’agissait de son acolyte de la semaine. Pourquoi, est-ce qu’il fallait que les étudiants de nos jours soient si empressés de venir à l’heure pour les stages ? Ou d’y participer activement hein ?

Avec tout ça, il allait faire comment pour avancer ses travaux ? Il jeta sa tête en arrière et s’ébouriffa les cheveux !!!! Qu’est-ce que cela le faisait rager ! Il allait devoir jouer le gentil « professeur ». Si c’était ça, cela serait du gâteau. Il allait peut-être s’amuser qui sait ? Tant que ce n’était pas à ses dépens, lui, ça lui allait. Il change d’avis comme il change de sucettes ? Oui.  D’ailleurs, c’était quoi le nom de l’étudiante ? Ou l’étudiant ? Et puis, plus important, c’était une fille ou un gars ? Non, il n’a pas lu la candidature avant de le cramer ! Il fallait qu’il trouve un moyen de se sortir de ce mauvais pas ou pas. Des dessins jonchaient le sol, quatre ordinateurs marchaient, son plan de travail de construction aussi sans parler de la carcasse des prototypes d’inventions. Il n’y a pas à dire, du rangement ne ferait pas de mal….
© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bn-myheroacademia.forumactif.org
[Le quartier des affaires] Les péripéties d'un stage | Fumâ Yashirô & Mary Read
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [ Amour, Jalousie, et autres Péripéties ] -PV-
» Kwari - Nouvel éditeur de Manhwa
» Péripéties d'un singe paumé [pv hinata]
» « Une Heure, Une Pensée », péripéties quotidiennes
» Premier pas sur Le Baratie , que de péripéties ! ~ [ FB 1621 ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia :: 
Autour de Yuuei
 :: Archives :: Les résidus de l'ancien forum :: RP'S
-

Sauter vers: