Partagez|

[Rue commerçante] An explosive spring. | Katsuki & Ran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 21/08/2016
Profession : Personnage Non Joueur.

Personnage Non Joueur

MessageSujet: [Rue commerçante] An explosive spring. | Katsuki & Ran Ven 2 Sep - 13:46

ft.
NOM Prénom
« An explosive spring. »
Katsuki Bakugou/Ran Tanaka
Le printemps était enfin arrivé. La grisaille avait laissée place au beau temps. Celui-ci était accompagné par des centaines de cerisiers. En cette période de l’année, les arbres s’étaient revêtus de leur plus belle fleur. Les japonais n’en rataient pas une miette. C’était sans doute une de leur saison préféré grâce à un événement.
Hanami était une fête très réputé depuis de longues années. Celle-ci rassemblait de nombreuse personne pour admirer la floraison des fleurs de cerisiers. Amis, couple et famille s’y rendaient pour profiter de ce magnifique spectacle. Tout le monde adorait cela et ils y allaient la bouche en cœur…tout le monde sauf Ran.

La jeune femme ne faisait jamais partie de ces personnes-là. Elle, elle préférait s’entraîner avec sa cousine, livre des livres de médecines ou tenter de trouver des informations sur sa sœur. Toutes ces fêtes étaient tout à fait inutiles pour elle. La seule chose qu’elle désirait était d’atteindre le plus rapidement possible son but de devenir une héroïne et être capable de trouver Emi. Bien qu’elle n’appréciait pas plus que ça cette saison, elle devait avouer qu’elle était plutôt contente que le printemps soit arrivé aussi vite car ça signifiait que c'était la rentrée scolaire. Non pas qu’elle aimait particulièrement les cours mais plus vite les années passaient et plus vite elle pouvait trouver sa sœur.

Ayant déjà effectué une année, la jeune femme allait enfin pouvoir débuter sa seconde année au sein de Yuuei. Beaucoup de personne se trouvait dans le même cas. Ça pouvait être des secondes années, des troisièmes années et aussi des premières années.
Cette année l’école avait fait beaucoup parler d’elle grâce à l’examen d’entrer. La nouvelle génération visait le sommet et ils n’y allaient pas par quatre chemins. Tout ça à eu l’effet de réduire la crédibilité des aînés. Ce n’était plus les troisièmes années qui attiraient l’attention mais bel et bien les premières années.
Durant leur entrer beaucoup avait fait parler d’eux et même si Ran n’était pas du genre à s’intéresser à ça, elle devait avouer que les rumeurs avaient réussi à arrivée jusqu’à elle. Elle ne se souvenait pas vraiment de tout ce qu’il s’était dit, mais il y avait deux choses qu’elle avait retenues. Parmi ces étudiants se trouvaient deux qui avait des alter intéressant. L’un la glace et le feu et l’autre les explosions. Pourquoi s’intéressait-elle à ça ? Tout simplement car les deux possédaient un pouvoir ayant un lien avec feu. Elle savait très bien qu’en devenant une héroïne il fallait être forte et n’avoir peur de rien. Malheureusement ce n’était pas son cas. Elle avait beau s’entraîner et être forte elle avait toujours peur du feu. L’incendie auquel elle avait survécu l’avait marqué moralement et physiquement. L’argentée était incapable d’oublier toutes ces flammes et si elle avait le malheur d’essayer d’oublier il y avait toujours sa brûlure au dos qui venait le lui rappeler. Cette horrible cicatrise qu’elle allait garder à vie lui pourrissait la vie. Si à ce moment là son alter avait décidé d’apparaître peut être que tout cela ne ce serait pas déroulé. Elle aurait pu peut être sauvé la vie de ses parents, mais ce n’était pas ce qu’il s’était passée.

L’argentée soufflait et s’était insultée de débile en pensant à tout ça. Elle avait même oublié qu’elle était au milieu du gymnase à écouter le discours du principal. Certaine personne l’avait regardé d’un air choqué pour avoir eu une telle réaction tandis que le principal leur offrait leurs meilleurs vœux. Evidemment elle ne fit même pas attention à eux et une fois le discours finit elle suivit tous les autres étudiants pour savoir dans quelle classe elle allait se trouver.
Contrairement à ses autres camarades, elle s’était rendu toute seule. Durant sa première année elle ne s’était pas fait d’amis car elle considérait ça comme inutile. Des petits groupes s’étaient formés en face du plateau d’affichage. On pouvait entendre de la joie mais aussi de la déception. Pathétique pensa t-elle en voyant deux amies pleurer l’une dans les bras de l’autre. Quant à elle, elle voulait juste voir son nom et sa nouvelle classe. Son regard analysait rapidement la liste des élèves et une fois qu’elle s’était répétée elle s’était dirigée vers sa salle d’étude.
Une fois devant la porte de celle-ci l’argentée l’ouvrit d’un coup sec. A l’intérieur se trouvait pas mal d’autres étudiants. Des visages lui était inconnu tandis que d’autres avait été dans la même classe qu’elle la première année. Après avoir analysé rapidement sa nouvelle classe elle partit s’installer à une place proche de la fenêtre et attendit comme tous les autres que leur professeur principal arrive pour débuter cette première journée.

La rentrée de Ran s’était déroulé assez rapidement et dans le calme comparer à la première année. Sans doute parce que tout le monde savait comment fonctionnait l’école.
Après avoir pris note de toutes les informations nécessaires pour cette année, l’argentée se mit sur le chemin du retour. Pendant qu’elle traversait les couloirs des discussions arrivèrent jusqu’à ses oreilles. Ceux-ci parlaient de la classe 1A qui rassemblait les meilleurs éléments. Des noms avaient été cités, mais elle n’y avait pas prêté plus d’attention que ça et elle continua son chemin pour rentrée chez elle.

En fin de journée l’air était toujours très agréable. De légère brise caressait de temps en temps le visage et la chevelure de la jeune femme, ce qui était assez appréciable. Ran voulait encore un peu en profiter avant de rentrer alors elle finit par faire un petit détour dans la rue commerçante. Là-bas se trouvait de nombreuse boutique en tout genre. Elle devait avouer que ce n’était pas un quartier où elle traînait beaucoup mais elle savait qu’elle allait pouvoir se rafraîchir là-bas.
Ran était rentrée dans la première boutique et se prit une boisson. Ce rafraîchissement en main elle s’arrêta un cours instant devant le café pour pouvoir ouvrir l’emballage plastique de sa paille. Alors qu’elle s’aidait de ses dents pour déchirer le plastique, une personne la bouscula. La température fraîche de son nectar la fit sursauter sur place. Une énorme tâche se trouvait à présent sur son uniforme ce qui agaça la jeune femme. Elle fronça des sourcils et regarda celui qui était le responsable de cet accident et elle lui dit une voix sanglante :

« Hey ducon tu peux pas faire attention ou tu marche ?! Regarde ce que tu as fais ! Tsss, t’as intérêt à réparer ton erreur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bn-myheroacademia.forumactif.org
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 21/08/2016
Profession : Personnage Non Joueur.

Personnage Non Joueur

MessageSujet: Re: [Rue commerçante] An explosive spring. | Katsuki & Ran Ven 2 Sep - 13:47

Excuse me ?!
Katsuki & Ran

C'était officiellement ton premier jour de cours. Tu avais réussi l'examen d'entrée les doigts dans le nez et autant le dire, tu n'avais pas été surpris par le "classement". Tu avais terminé premier, ce qui était tout à fait logique. Tu étais forcément de bonne humeur, en ce premier jour de cours. Tu avais décidé que tu garderais ta place de "numer one" de ta classe, et même de ce fichu lycée. Que ce soit les deuxièmes ou troisièmes années, ils te seront tous inférieur. Tu l'avais décidé et c'était ainsi que cela se passerait durant tes trois années d'études à Yuuei. Baillant légèrement, tu avançais donc vers L'entrée de Yuuei. Ta classe devait d'abord se retrouver en groupe dans votre salle de cours avant le discour de bienvenue. Sans doute parce qu'il fallait que vous y alliez avec votre professeur principal... T'en savais pas grand chose de toute façon.

Une fois terminé, tu pris tes affaires et te dirigea vers le tableau d'affichage, afin de découvrir dans quel classe tu finirais. Tu te moquais du nom des autres étudiants, d'ailleurs. Tout ce qui t'intéressait était de trouver ta classe, aller t'installer à cette classe et finalement, assister à cette toute première journée de cours. Et forcément, ce n'était pas difficile pour toi de te retrouver dans tout ce bordel. La classe 1A. Et bien tant mieux, tu avais déjà vu où se trouvait ta classe ce matin même, quand tu avais fait un tour rapide des environs. Tu avais donc décidé de t'y rendre sans plus tarder. Et tu y arrivais assez rapidement, en fait. Forcément, tu avais directement attiré l'attention sur toi, de part la façon dont tu t'étais installé sur ta chaise et également, ta table.

Saloperie d'élite ! Tu allais sans doute lui faire bouffer ses lunettes un jour ou l'autre ! Mais ce qui avait capté ton attention, c'était son arrivé. Kuso nerd... Ce foutu nerd était là, Deku ! Tu grognais, te remémorant quelques paroles assez énervantes à tes yeux. Surtout venant d'un morveux qui n'a de cesse de pleurer quand on lui gueule un peu dessus. Il osait partager les mêmes ambitions que toi... Ce pauvre stalker avait le courage d'être dans ta classe, mais également dans le même lycée que toi. Lui qui n'avait pas le moindre Alter... Tu lui apprendrais qu'il avait tort de rester ici, en ta compagnie.

Finalement, alors que tout le monde semblait, le professeur principal venait tout juste d'arriver. Il n'avait pas l'air en grande forme, mais on savait désormais que l'on allait débuter par un tout premier exercice. Ce n'était pas du tout prévu au programme, mais tu t'en moquais. C'était le même genre d'exercice que l'examen de sport de votre dernière année de collège, mais cette fois, avec votre Alter autorisé. Forcément, tu avais réussi à obtenir des statistiques phénoménaux, comme bien d'autre. Chacun avait son élément, après tout. Tu avais réussi à finir troisième, avec tes résultats, mais tu avais surtout réussi à péter les plombs sur Deku, qui avait finalement montré son pouvoir... Forcément, Aizawa, ton professeur titulaire, t'avais arrêté.

Les cours finalement terminé, tu avais réussi à te retrouver dans une de ces putains de mauvaises humeur. Il valait mieux que tu rentres le plus vite possible chez toi, avant de te retrouver encore dans des embrouilles qui allaient te rendre d'autant plus nerveux... Et... Pour ne pas changer, c'était arrivé, une fois de plus. Alors que tu marchais simplement, tu étais arrivé dans le quartier commerçant. Chemin presque obligatoire pour toi, en fait. C'était par ici que tu passais pour te rendre à la gare et rentrer ensuite chez toi... Et c'est là, qu'un "grave" accident arriva. Tu avais bousculé quelqu'un. Tu avais peut-être l'intention de dire un rapide "désolé", ou quelque chose du genre, mais cette fille, oui parce qu'à la voix, il n'y avait pas photo, avait décidé de te prendre de haut.

-Hey ducon tu peux pas faire attention où tu marches ?! Regarde ce que tu as fais ! Tsss, t’as intérêt à réparer ton erreur.

Tu t'arrêtas immédiatement. Ducon ? Réparer ton erreur ? Mais c'est qu'elle était réellement forte pour parler celle-là ! Tu sentais que tu perdais ton sang froid, une nouvelle fois. Tournant lentement le visage vers cette voix féminine, tu l'observais de haut, affichant un large sourire. Sourire qui ne présageait rien de bon, pour être honnête. Tes yeux injectés de sang, tu te retournais finalement face à elle, avançant un peu plus proche d'elle, avant de la fixer dans les yeux, l'air assez nerveux en fait.

-Yo pauv' idiote... C'est de moi que tu parles au juste là ? Levant lentement ta main droite jusqu'à son épaule, de la fumée commençait à s'échapper de ta paume. Oui, tu étais énervé, et oui, tu comptais utiliser ton Alter. Je comptais m'excuser, mais visiblement je n'ai aucune raison de le faire pour quelqu'un dans ton genre. J'espère que tu n'es pas du genre à pleurer quand on te menace, ça m'énerve encore plus... Si tu ne présentes pas tes excuses, je vais t'exploser, blanche neige.

Tu reculais finalement ta main, des explosions se créant dans la paume de ta main libre.
© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bn-myheroacademia.forumactif.org
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 21/08/2016
Profession : Personnage Non Joueur.

Personnage Non Joueur

MessageSujet: Re: [Rue commerçante] An explosive spring. | Katsuki & Ran Ven 2 Sep - 13:47

ft.
NOM Prénom
« An explosive spring. »
Katsuki Bakugou/Ran Tanaka
La saison était douce et agréable. Beaucoup de personne profitait de ce moment pour se faire des sorties entre amis. Ils étaient nombreux à afficher un sourire niais sur le visage en se promenant dans la rue commerçante. Cela aurait pu être une journée plaisante pour la jeune fille si l’idiot ne l’avait pas bousculé. A présent, elle se retrouvait avec une énorme tâche sur son uniforme. Elle qui avait l’habitude de rentrer directement chez elle, elle regrettait presque d’avoir voulu faire un détour pour se rafraichir.

Ran était énervée, il n’y avait pas de doute là-dessus. Elle se laissait parfois emporter par sa colère et elle balançait des phrases sanglantes aux personnes qui l’agaçaient. Aujourd'hui ce fut le cas. Son regard avait été dur envers l’individu en question. Elle attendait de voir ce qu’il allait lui répondre et comment il allait pouvoir satisfaire sa requête, mais apparemment elle était tombé sur quelqu’un de plus coriace.

« Yo pauv' idiote... C'est de moi que tu parles au juste là ?  Je comptais m'excuser, mais visiblement je n'ai aucune raison de le faire pour quelqu'un dans ton genre. J'espère que tu n'es pas du genre à pleurer quand on te menace, ça m'énerve encore plus... Si tu ne présentes pas tes excuses, je vais t'exploser, blanche neige. »

Cela faisait longtemps que quelqu’un ne lui avait pas tenu tête de cette façon et en réfléchissant bien c’était la première fois qu’on lui parlait comme ça.
Pour qui il se prenait celui-là ? A l’insulter d’idiote et de la prendre de haut. Il ne savait pas à qui il s’en prenait. On pouvait clairement sentir de la rage dans son regard. Elle était prête à se jeter sur lui pour il en mettre une dans la figure, mais elle s’était retenue en voyant qu’il portait l’uniforme de l’école Yuuei.
Il s’agissait donc d’un étudiant. Son visage lui était totalement inconnu et pourtant elle avait une assez bonne mémoire. Un gars avec une tronche de brosse à chiotte c’était sûre qu’elle ne l’aurait pas oublié pensa t-elle. Si son visage ne lui disait rien, il devait faire parti des petits nouveaux.
Ran avait entendu pas mal parler d’eux concernent les résultats exceptionnelle lors de l’examen. Elle était sans doute tombé sur un qui avait pris la grosse tête et qui se croyait tout puissant.

L’argentée commença à l’observer de haut en bas comme pour tenter de trouver son identité parmi la liste des noms qu’elle avait entendu parler. Puis elle vit des explosions dans la main de celui-ci. Elle avala sa salive en se rendant compte qu’elle était en face de celui ayant l'alter explosion, Bakugou Katsuki. Elle se trouvait bête de ne pas l’avoir toute de suite reconnu. Les rumeurs sur lui étaient justes sur lui. Une vraie bombe à retardement celui-là.

Elle devait reconnaître qu’elle ne s’était pas attendue à le rencontrer aussi vite. L’idée qu’il puisse provoquer un incendie avec ces explosions commençait à la pétrifier, mais elle ne devait pas montrer qu’elle avait peur. Il s’agissait d’un bon exercice pour elle de se confronter à sa phobie.
L’argentée garda un regard dur envers lui. Elle n’avait montré à aucun moment de la faiblesse face à lui. Doucement, elle avait tenté de reprendre une respiration normale et elle s’était concentrée sur ce qu’il lui avait dit.

Il avait beau avoir un alter qu’il l’effrayait, ce n’était pas pour ça qu’elle allait le laisser lui parler comme une sous-merde.
Ran était bien décidé à le remettre à sa place. Elle s’était rapprochée un peu plus près de lui et elle avait attrapée par le col. Etant plus légèrement plus grand que la jeune fille, elle avait était obliger de lever son regard vers lui.

« Pardon, mais pour qui tu te prends pour être aussi familier avec moi ?! » Elle le saisi plus fermement tout en tirant sur son col pour l’obliger à baisser un peu plus sa tête vers elle.  « Tu crois sincèrement que je vais me laisser faire par toi ? T’as du culot pour retourner la situation. Pourquoi c’est moi qui devrait m’excuser alors que c’est toi qui m’as bousculé ?! Au lieu de regarder ton cul tu devrais faire attention où tu marche, triple idiot ! Oh et puis sache que ce n’est pas un gars comme toi qui risque de me faire peur. Tes menaces à deux balles marchent peut être avec les autres, mais pas avec moi. Si tu veux te battre, je suis là.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bn-myheroacademia.forumactif.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Rue commerçante] An explosive spring. | Katsuki & Ran

Revenir en haut Aller en bas
[Rue commerçante] An explosive spring. | Katsuki & Ran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Castielle de Sombrerue - Herboriste et Apothicaire
» Commerçante Apothicaire
» Mercenaire et commerçant. [Esther]
» [Activité] Partie d'échec géante !
» { APPLE SPRING } • ressources avatars & codes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia :: 
Autour de Yuuei
 :: Archives :: Les résidus de l'ancien forum :: RP'S
-

Sauter vers: