Partagez|

[Salle de classe 2A] Chaque cours se succède et ne se ressemble pas ~ [PV 2A]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 21/08/2016
Profession : Personnage Non Joueur.

Personnage Non Joueur

MessageSujet: [Salle de classe 2A] Chaque cours se succède et ne se ressemble pas ~ [PV 2A] Ven 2 Sep - 13:29

FEAT. 2nd A
Ça va être le bordeeeeel

Don't mess with me
Une sonnerie stridente retentit. Cassant son entrain, il était en pleine performante sexuelle ! Ah non, c’était un rêve. Bref, passons. Encore une de ses matinées où l’on se réveille en sursautant. Pris par surprise par l’aurore, notre cher Job était resté figé dans son expression de stupeur, sur le dos, comme un chat qui sort ses griffes avant qu’on lui saute dessus, le cœur battant la chamade. Il fallait vraiment qu’il change de réveil. Trop violent.

Se relaxant un peu, il restait en mode larve quelques minutes, pas du tout motivé pour se lever. En même temps, il savait qu’il allait devoir se coltiner sa classe toute la matinée ! Vraiment, il ne connaissait pas la personne en charge des emplois du temps mais il continuait jour après jours ses investigations. Un jour, il la trouverait ! Et ce jour là, elle allait atrocement souffrir… Surcharger ainsi l’agenda d’un pauvre prof sans défense. Vraiment trop’injuste.

Quoiqu’il en soit, il n’avait pas le choix, s’il voulait avoir de quoi manger. Trainant les pieds jusque sa salle de bain, il prit son temps pour se préparer, prendre son petit déjeuner, et partir pour la prestigieuse école de Yuei et toute sa réputation pompeuse… Ronflant bruyamment dans le bus, il ne se souciait pas le moins du monde des regards exaspérés que ses voisins lui lançaient. Finalement, il arriva dans l’enceinte de l’école à l’heure. Même avec quelques minutes d’avance. Fierté.

C’est avec les mains dans les poches qu’il entra dans sa salle de classe. Son premier reflexe fut de s’approcher de son bureau, jeter des coups d’œil à gauche et à droite pour vérifier qu’il n’y avait personne, puis de rentrer une clé dans une serrure bien cachée afin d’ouvrir son tiroir, le refermer et le rouvrir après avoir donné un petit coup de clé. Et là, un double fond se dévoila ! Mais au vue de son expression horrifiée, le contenu de celui-ci ne semblait pas correspondre à ses attentes, visiblement…

Quelques cris de rage et de dégoût plus tard, il reprit son calme et respira un bon coup pour accueillir le premier élève. Attendant que tous les élèves arrivent et s’installent, il restait appuyé sur son bureau sans rien dire, observant calmement les jeunes héros en train de s’asseoir. Puis, une fois que tout le monde était là, il se redressa et s’avança un peu des premières tables en disant :

Bon, pour commencer je voudrais aborder un sujet important…

D’un coup et avec violence, il jeta un énorme magazine par terre, devant tout le monde, affichant alors la couverture où était écrit en gros « SUMOÏ ». C’était un ouvrage peu connu mais il était facile de comprendre avec le titre et les images de la couverture qu’il s’agissait d’une sorte de revue gay pour les sumos… Job se mit à gueuler :

QU’EST-CE QUE C’EST QUE CETTE MERDE ET QUI M’A VOLE MES PLAYBOYS ???!!!

La journée commençait bien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bn-myheroacademia.forumactif.org
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 21/08/2016
Profession : Personnage Non Joueur.

Personnage Non Joueur

MessageSujet: Re: [Salle de classe 2A] Chaque cours se succède et ne se ressemble pas ~ [PV 2A] Ven 2 Sep - 13:29

Chaque cours se succède et ne se ressemble pas


Job Burton  Vs The world




-----------------------------------------------



Notre très chère petit étudiant en seconde année de Yuei arriva devant l'enceinte de l'école paré de son uniforme et de son cartable sur le dos. Rien de plus normal vous me direz. Par contre, les morceaux de coton ensanglantées dans chacune de ses narines, ça, ça l'est moins. D'ailleurs, ça lui donnait l'air bien con. Encore plus que d'habitude en fait. C'était le résultat d'une branlée das les règles que sa sœur adoptive lui avait collé pour un prétexte vaseux. Soit disant que se lever à 6h du matin pour faire un footing et la réveiller sans le vouloir ça se fait pas. Quel tyran cette sœurette ma parole. Il pénétra dans l'école sans encombre grâce à son badge puis alla en cours le plus simplement du monde. Pour une fois, il se retint d'éclater les portes qu'il croisait sur son chemin. Le prof semblait être arrivé le premier et affichait une moue impassible. Assez habituel de la part de ce blasé de la vie de mister Burton. Il s'installa à son bureau au premier rang et attendit que l'ensemble de la classe arrive. Il se demandait bien ce qui pourrait se passer aujourd'hui. Quel type de cours ils feraient. Pitié pas de la théorie. C'est vraiment trop chiant ! On bon truc bien physique c'est plus mieux d'abord. Il avait toujours son sourire niais accroché au visage, ce qui lui donnait l'air franchement pas finaud et les cotons dans son nez n'arrangeaient pas les choses.

Le prof finit par rompre le silence une fois tous ses étudiants installé. D'un air grave et plus que sérieux, il sortit un magazine et accusa les élèves de lui avoir volé ses lectures favorites. Le prof qui sentait la clope et le bonbon se pencha sur le bureau de Larius et lui colla le magazine pour sumo gay sous la tronche. Là... Larius explosa de rire. Il ne put retenir l'expiration puissante qui passa par ses narines et éjecta les cotons imbibés de sang en plein sur la tronche du prof en plus de l'asperger un peu de sang pas tout à fait coagulé façon pistolet à peinture.

- pffffouahahahahahahaha! Mister Burton vous nous aviez pas dit que vous aviez des tendances gay ! Attendez je vous imagine vraiment trop bien en mode ...

Il roule une feuille de papier pour former une clope qu'il met dans son bec puis imite l'attitude habituelle de gros blasé nonchalant de Job Burton en train de lire un magazine imaginaire.

- Hmmm c'est qu'il a un beau p'tit boule ce sumo avec son p'tit string blanc ! Pouahahahahaha ! Trop drôle !

Il était mort de rire à en taper sur son bureau avant de se calmer en un instant. Il regardait le prof avec un grand sourire alors qu'il regardait la tronche de son prof tachée du sang de narines qu'il lui avait collé à la face en explosant de rire. Notez qu'il remarque juste qu'il l'a couvert de sang maintenant. L'est long à la détente le petit.

- Tiens vous saignez mister ! Sinon c'est pas moi qui ai fait ça j'vous jure !

Air de rien, ce débile de cornu se tourna pas du tout discrètement vers Ren qui était carrément capable de faire un coup comme ça. Là, il l'accusait pas du tout discrètement comme un p'tit enculé. Je crois qu'il a envie de mourir aujourd'hui. Sincèrement, je serais vous, je ferais une alliance pour le tuer. C'est la meilleure chose à faire si vous voulez construire un monde meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bn-myheroacademia.forumactif.org
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 21/08/2016
Profession : Personnage Non Joueur.

Personnage Non Joueur

MessageSujet: Re: [Salle de classe 2A] Chaque cours se succède et ne se ressemble pas ~ [PV 2A] Ven 2 Sep - 13:29



Chaque cours se succède et ne se ressemble pas
FEAT: [PV 2A]
3.00
Tu ouvres tes yeux, quelqu’un te lèche sensuellement l’oreille. Encore ? Non pas que tu détestes cela en temps normal mais là, ce type était juste lourd et collant. Tu l’avais pourtant prévenu que ce n’était que pour « le coup d’un soir ». Une fois de plus la personne s’en moque et va tenter de te revoir par la suite. Diantre qu’ils sont fatiguant. Pas besoin de raconter la suite, cela veut dire que la nuit est loin d’être finie et que tu ne vas pas tenir debout au réveil demain matin.

4.00
Nouveau réveil, mais seul cette fois. Le balourd dort comme un bébé et pourtant toi tu n’as qu’une envie, lui arracher le coeur. Pas digne d’un futur héros ça mon cher. Il ne faudrait en tout cas pas que l’on sache que c’est nous si nous décidons d’agir. Tu connais ma réponse, je ne dirais pas non à un peu de chaire fraiche et bien juteuse.
Seulement voilà, tu as préféré te contenter de la monnaie se trouvant dans son porte feuille et des clefs de sa voiture. Pourquoi donc d’ailleurs ? Ah oui c’est vrai, donner une bonne leçon à cet abruti de fonctionnaire qui t’as prit pour sa prostituée toute la nuit.
Une fois tes vêtements sur toi, tu veilles à ne rien avoir oublié. Tu prends connaissance de l’adresse de ton « amant » d’une nuit, sort de la chambre et descend les escaliers tout en prenant au passage une carte de l’hotel.

5.00
Tu es enfin devant la maison de ce gros balourd. Tu vois la boite aux lettres et tu décides d’y mettre les clefs de la voiture avec la carte de l’hotel. Qu’importe ce qu’il se passe par la suite, tu sais qu’à un moment ou un autre, le tout sera retrouver. Bad is good. Bien que là, nous n’ayons rien fait de méchant… quelle tristesse. Ce jour s’annonce bien trop doux.

5.55
Tu as couru jusqu’à chez toi, les dents formant un sourire sadique. Que faire de cette belle journée ? Certes, il y avait les cours mais pas seulement. Quelque chose te disait que la journée serait amusante. Une vilaine petite idée oui. Cela faisait un moment que tu n’avais pas fait de crasse à qui que se soit, il fallait y remédier et ce, au plus vite.
Douche, petit déjeuné et changement de tenue. Par chance, tu as éviter ton père adoptif qui allait te faire la morale et te prendre la tête dès votre prochaine rencontre, tu le savais bien. Cependant, sa femme était présente. Diantre que sa voix était agaçante ! Voir sa gorge ouverte avec tout son sang qui en sort serait bien plus adorable.

7.00
Tu es arrivé bien tôt mais ce n’est pas grave car cette nuit t’as fait malgré tout repensé à une autre nuit qui avait été des plus torrides, une que tu n’oublierais jamais vu que tu côtoyais cet amant presque hebdomadairement.
Job Burton. Oh il s’en était passé des choses cette fameuse nuit. Mais tu avais ton apparence de fille, habillée comme une femme et au comportement d’une dame, tu avais su finir dans son lit. Dommage que depuis il t’envoye promener… il sera donc ta cible.

8.00
Les cours commences. Tu n’arrives ni dans les premiers, ni dans les derniers. Te posant à ta table, le sommeil est malgré tout présent. N’oublions pas que la nuit fut courte. Ebouriffant tes cheveux tu vois Burton rentrer et faire son cinéma. Il n’avait pas deviné ? Sérieusement ? Et Larius qui t’en rajoutait une couche en te désignant à peine. Hin, bien évidemment que tu étais le seul à pouvoir faire cela.
Le tout devenait ennuyeux, vraiment.

Ren Sawada
« Sensai ! Pourquoi vous vous mettez dans un état pareil pour si peu, ce n’est pas comme si j’avais brûler vos revues. Bien évidemment que c’est moi, qui d’autre ici ferait un truc pareil ? »


Tu soupires, c’est vrai que le tout est navrant… il aurait pu faire un effort le prof quand même.

Ren Sawada
« Et puis, soyons honnête, un corps est toujours plus intéressant qu’un bout de papier. On peut travailler ça ensemble si vous le voulez. Je suis sûr que vous y prendriez bien plus de plaisir.»


Ton visage coquin lors de ces dernières paroles ne sont pas inhabituel. Une fois de plus, tu laisses ton côté pervers ressortir dans l’espoir de souffrir pour que l’on soit puni de ce que nous avons fait… mais enfin, ça ne sera jamais suffisant et tu le sais très bien.

©Didi Farl for Ozdrayus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bn-myheroacademia.forumactif.org
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 21/08/2016
Profession : Personnage Non Joueur.

Personnage Non Joueur

MessageSujet: Re: [Salle de classe 2A] Chaque cours se succède et ne se ressemble pas ~ [PV 2A] Ven 2 Sep - 13:29

chaque cours se succède et ne se ressemble pas

Parfois, tu te poses des questions très très philosophiques sur ta classe, comme ça.

Par exemple, tu te demandes pourquoi ils ont choisi pour prof principal un monsieur qui te rappelle en apparence désagréablement un magicien pas très recommandable d'une de tes séries préférées (pour être honnête, il t'en rappelle même deux, un de comics et un de manga mais ni l'un ni l'autre ne sont une bonne comparaison quand on parle de héros). Question qui vaut vraiment la peine d'être posée puisque tu viens d'apprendre, en cette belle matinée si fraîche et ensoleillée, qu'il cache des magazines qui ne sont sans doute pas adressés aux mineurs dans son bureau. Voilà. Tu ne vois pas "l'offensant ouvrage" (c'est comme ça que tu as décidé de l'appeler vu la réaction de M. Burton) par lequel ceux-ci ont été remplacés puisque tu es assis un peu trop loin, mais vu le rire tonitruant que ton camarade de classe a lâché et ses commentaires, tu t'estimes en droit de penser que ça ne doit pas être très ... appétissant et que tu préfères ne pas savoir, tout compte fait.

Ou alors, tu t'intéresses à la raison pour laquelle quelqu'un aurait acheté exprès une revue gay avec des sumos pour emmerder votre prof, avant de te dire que peut-être que la personne en question l'avait achetée pour assouvir ses propres besoins (?) mais n'a pas assumé ensuite et préféré fourrer ça dans le premier tiroir qui passait. Ou, on ne sait jamais, en connaissant les goûts érotiques de votre (très amical) Joker personnel, elle aurait voulu essayer de partager sa propre passion ? Surtout que ça ne doit pas traîner sur les rayons du premier combini venu, ces choses-là, tu te surprends à admirer un peu le zèle de cette personne en vrai (même si apparemment, elle le dépensait dans des choses pas très très, euh, admirables, du coup).

Et puis tu te questionnes aussi sur le besoin de ton voisin de derrière (le hasard de l'alphabet fait des choses bien cruelles) de flirter- raconter- sous-entendre- faire des allusions à ses sexecapades, qui sont probablement passionnantes hein mais dont tu n'as absolument aucune envie de connaître les détails, comme peut en attester la teinte rouge que tes joues et tes oreilles ont spontanément prise à ses mots.

Voilà. C'est plus ou moins ce qui te trotte dans la tête ce matin, alors que tu grattes nerveusement le bord du pansement coloré collé sur le dos de ta main. C'est que ça ne te tente pas trop, de te mêler à toutes leurs histoires, en fait. C'est beaucoup de bruit pour pas grand-chose à tes yeux et même si M. Burton a l'air de vraiment vraiment tenir à ses revues pornographiques ... Tu préférerais que cette petite altercation se finisse vite, pour ne pas ravoir à entendre des remarques particulièrement gênantes de la part de Sawada, s'il vous plaît merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bn-myheroacademia.forumactif.org
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 21/08/2016
Profession : Personnage Non Joueur.

Personnage Non Joueur

MessageSujet: Re: [Salle de classe 2A] Chaque cours se succède et ne se ressemble pas ~ [PV 2A] Ven 2 Sep - 13:30

ft.
NOM Prénom
« Chaque cours se succède et ne se ressemble pas.»
2A/Ran Tanaka
Comme chaque nuit, elle n’avait pas réussi à dormir. Ces cauchemars étaient toujours présents et elle savait qu’il n’allait pas disparaitre par magie. Ran était habituée à avoir peu d’heures de sommeil. Avec le temps, elle avait finit par s’adapter à avoir deux voire trois heures pour dormir. Rien d’extraordinaire, mais cela lui suffisait pour pourvoir passer sa journée sans être fatiguée. Bizarrement ce matin, la jeune femme n’était vraiment pas en forme. Peut être que cela était dû à la petite fête que sa cousine avait organisée la veille. De la musique, des discussions entre amis, des rires avaient envahie l’appartement que les deux Tanaka partageaient. Bien évidement Ran n’y avait pas participé et avait préférée rester enfermé dans sa chambre. Elle aurait pu virer tous les invités, mais elle ne pouvait pas faire sa loi alors qu’il s’agissait de l’appartement de Yuri. Cette situation l’avait profondément énervée, mais elle n’avait pas pu déchainer sa colère comme elle le faisait habituellement. Elle savait très bien que toute cette rage qu’elle n’avait pas pu exprimer la nuit dernière allait sans doute finir par apparaitre sur le premier venu à l’école.

A son réveil, la jeune femme avait pris un peu de temps avant de se préparer pour se rendre à Yuuei. L’idée même de devoir prendre les transports en commun commençait déjà à l’agacer. Peut être devrait-elle essayer d’y aller à pied, même si cela lui faisait une bonne marche. Cette idée semblait lui plaire car une fois en uniforme, elle s’était mise en route.

Ses pas étaient lents. On pouvait clairement voir qu’elle n’était absolument pas motivée aujourd’hui. En ouvrant la porte de sa classe, elle était restée quelques seconde avant de rejoindre sa place et de s’y affaler. Aucun regard ni de bonjour leur avait été adressée. Certain d’entre eux avait déjà crée des liens d’amitiés tandis que l’argentée préférait rester en retrait. Il s’agissait une expérience qu’elle appliquait ici. Elle ne voulait pas refaire la même erreur à Yuuei.
Au collègue, elle était comme toutes les étudiantes à avoir un petit groupe d’amie avec qui elle trainait. Mais cette belle amitié avait fini par se briser le jour où ces camarades avaient découvert son alter. Ils trouvaient ça effrayant qu’elle puisse guérir  de blessure qui pouvait être mortelle pour eux et pas pour elle. Au bout de seulement quelques semaines la jeune femme avait été mise de côté et c’était sans doute à cause de tout ça qu’elle avait fini par devenir aussi dure avec les gens qui tentait de l’approcher. C’était une façon à elle de se protéger et ne pas répéter se qu’elle avait vécu au collègue.

Ran adoptait toujours la même attitude et elle affichait  la même expression blasée chaque jour. Son regard naviguait entre les rangs comme pour essayer de se rappeler qui était qui. Tandis qu’elle analysait la salle de classe, leur professeur avait attiré l’attention de l’ensemble des élèves sur une revue destiné aux adultes. La jeune femme avait arqué le sourcil droit en observant la scène. Tout cela était tout simplement ridicule entre l’idiot qui éclatait de rire au nez du prof et celui qui s’amusait en lançant des remarques plus que douteuse.
L’argentée aurait sans doute pu se retenir de faire une remarque, mais s’était plus fort qu’elle, elle devait dire quelque chose. L’argentée avait croisé ses jambes ainsi que ses bras , son regard tourné vers la fenêtre elle lâcha comme si elle parlait pour elle-même :

« Pathétique…on touche le fond avec des idiots pareils.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bn-myheroacademia.forumactif.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Salle de classe 2A] Chaque cours se succède et ne se ressemble pas ~ [PV 2A]

Revenir en haut Aller en bas
[Salle de classe 2A] Chaque cours se succède et ne se ressemble pas ~ [PV 2A]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [RP] La salle de classe
» Salle de classe à côté de la bibliothèque
» Une salle de classe dans l'antique bibliothèque
» [Miuna;Yumie][Couloir, devant la salle de classe A-2] Exploration
» La salle de classe de l'aile abandonnée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia :: 
Autour de Yuuei
 :: Archives :: Les résidus de l'ancien forum :: RP'S
-

Sauter vers: