Partagez|

Mikoto ♔ The moon sure looks beautiful

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 21/08/2016
Profession : Personnage Non Joueur.

Personnage Non Joueur

MessageSujet: Mikoto ♔ The moon sure looks beautiful Dim 4 Sep - 15:48

❝ Mikoto Tsuzuri ❞


 

Pouvoir
Bibliokinesis L'alter de Mikoto est un alter de littéraire mais aussi de rêveur. En clair, la demoiselle peut faire sortir de livres des matérialisations des phrases qu'elle lit. Ses invocations, "vivantes" ou non lui servent alors à se battre, mais aussi comme aide au quotidien.
Ses limites Le hic, c'est que sans livre, Mikoto est totalement inutile et ne peut pas du tout se battre. Il faut aussi une lecture claire, et sans bafouiller, sinon on se retrouve simplement avec un superbe rien à l'arrivée. Forcément, il y a aussi une limite de temps concernant ces matérialisations, de quelques minutes plus ou moins... Et le temps que tiendra une matérialisation "vivante" est encore plus court que pour une matérialisation inanimée, mais c'est plutôt logique. On termine tout ça en disant que c'est un pouvoir assez énergivore, et qui a tendance à causer des extinctions de voix si trop utilisé (mais pour ça, Mikoto a fini par comprendre que toujours transporter des pastilles pour la gorge est une excellente idée).  
17 ANS × étudiante en 2A × héroïque
née le 19 janvier à Hokkaido
de nationalité japonaise
préférant ne pas se décider pour le moment (indécise mais aussi peu intéressée pour le moment, probablement en attente du prince charmant)
et se trouvant célibataire

Super IRL !

mon pseudo web c'est Paumisa ou Misa, mais j'aime les surnoms teehee
j'ai 17 balais et la maturité d'un gosse de 5 ans (je suis très sérieuse en disant ça hein)
et j'ai découvert MHA en traînant sur un top-site je crois ?
d'ailleurs je pense que le forum est très cool, et le thème correspond très bien au manga avec cet aspect assez comics ! Bref, j'aime beaucoup (même si les couleurs sont assez vives quand on est pas habitué), et rien que pour avoir ouvert un forum sur BNHA, je vous aime sérieusement

 

qualités
calme et réfléchie × studieuse × très perspicace x rusée × attentionnée × la lecture, forcément enfin × faire des vêtements mignons et froufrouteux × aime la littérature, le théâtre, la poésie... × grande fan de la mode gothic lolita x  capable de lire tout et n'importe quoi très vite × douée dans les études et possède une très bonne maîtrise de son pouvoir x a déjà publié plusieurs nouvelles  
défauts
légèrement arrogante × fière × opportuniste x facilement désagréable × dans son petit monde × souvent à jouer avec ses cheveux × autophobie × apprécie très peu le bruit et les foules × déteste se retrouver seule x faible physiquement (et pas seulement à cause de son petit 1m52) x pas vraiment de méfaits, si ce n'est répondre de façon arrogante aux professeurs et aux gens en général
Mon personnage est représenté par

Code:
<span class="Rouge">►</span> Fate/EXTRA _ Caster (Nursery Rhyme) _ Mikoto Tsuzuri






❝ Plus Ultra !! ❞

But for whatever reason, I still care for you
Oh, la vie de Mikoto n’a rien de bien intéressant quand on y pense un peu. Née à Hokkaido alors que les flocons dansaient de l’autre côté de la fenêtre, ce n’est pas non plus comme si la demoiselle avait connu sa ville natale plus que ça. Ce sont des histoires de grands, et elle n’a jamais trop compris pourquoi il a fallu déménager si soudainement à Tokyo. Apparemment, son grand-père n’allait pas très bien, mais de toute façon, ce sont des histoires d’adultes tout ça. Personne d’autre dans la famille ne veut s’occuper de lui, alors il faut bien que quelqu’un se dévoue. Et puis de toute façon, Tokyo c’est très bien aussi, c’est grand et on y trouve beaucoup de choses.

En grandissant, Mikoto a très bien compris que son grand-père n’allait vraiment pas bien, malgré les tentatives de sa tendre mère pour la rassurer sur ce point. Il n’y avait qu’à voir tout le matériel dont il avait besoin pour se douter de la chose. Et puis bon, si ça allait vraiment, alors il viendrait au moins manger à la maison plutôt que de rester tout seul à l’hôpital. C’est triste l’hôpital après tout, et surtout l’odeur est insupportable pour la jeune fille. Mais prendre sur elle, c’est quelque chose qu’elle fait facilement maintenant, surtout parce qu’elle adore son grand-père. Il est facile de lui parler, et elle prend grand plaisir à lui montrer son alter, et tout ce qu’elle arrive à faire avec. Ils partagent cet amour des livres, alors les discussions se font facilement, naturellement…

La blanche a presque 14 ans quand on débarrasse la chambre aussi blanche que la neige d’Hokkaido. Elle ne veut pas l’admettre, mais elle comprend très vite que son grand-père n’est plus là, et ne le sera plus. Il est mort, voilà tout. Mais même face à ce raisonnement d’une logique implacable, elle ne peut arrêter les larmes qui dévalent ses joues. C’est la vie, et Mikoto le sait très bien, mais qu’est-ce qu’elle a mal au cœur malgré tout. Ça arrive à tout le monde, mais pour elle, la jeune fille distante avec tout le monde à l’école, c’était comme si son petit monde s’écroulait.

L’histoire aurait pu s’arrêter ici et se finir sur une note terne et banale, mais il est en autrement. A vrai dire, les frais d’hospitalisations se sont révélés bien plus importants que prévus, et presque naturellement, la famille a fini par s’endetter sans pouvoir trouver d’aide du côté des frères et sœurs. Et ainsi de suite, son père a commencé a travailler plus, presque tout le temps absent maintenant. Ils ont déménagé pour un appartement bien plus petit, et supprimé énormément de choses et dépenses inutiles. Tout ça pour tenter de joindre les deux bouts, tant bien que mal.

Quand on sait tout ça, il est presque risible de voir Mikoto en action. Agissant comme une jeune fille de bonne famille, avec ses jolies robes et ses bonnes manières, tant de choses étudiées pour réussir à parvenir à cette image. Elle a appris comment se débrouiller avec le temps, notamment en faisant ses vêtements à la main avec la vieille machine de sa mère. Ce n’est pas forcément mieux que les robes disponibles sur internet, mais la demoiselle ne sait que trop bien qu’ils n’ont pas l’argent pour de telles fantaisies.

Et puis à force d’efforts et pour son entrée au lycée, Mikoto elle a réussi à réaliser un de ses rêves d’enfant, entrer à Yuuei. Oh, elle a eu du mal forcément, à cause de ses faibles attitudes physiques, se reposant davantage sur son pouvoir, mais c’est là une première réussite. Et puis bon, tout le monde rêve de devenir un héros, non ? Alors même sans avoir trop de moyens, il n’y a aucune raison qu’elle n’y arrive pas… Et ce qu’elle dit moins, car c’est là loin d’être une noble raison, c’est qu’elle aimerait réussir à se faire connaître pour relever la condition de sa famille, pour revenir à ces jours paisibles d’autrefois. C’est encore un tout petit rêve, mais la jeune fille y croit plus que tout et chérit ces douces pensées, cette motivation qui la pousse toujours plus loin.

Alors voilà, Mikoto est en seconde année, ne voit toujours pas son père et sa mère a bien du mal à joindre les deux bouts. Même si elle a tendance à se comporter de façon hautaine avec tout le monde, sorte de mécanisme de défense, la blanche ne compte pas abandonner pour le moment, et bien au contraire, veut rester le plus longtemps possible dans le haut des classements aux examens. Et éventuellement publier d’autres nouvelles dans un magazine. Éventuellement oui, mais pour ça, elle verra bien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bn-myheroacademia.forumactif.org
Mikoto ♔ The moon sure looks beautiful
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Hell Moon, une si belle jument ...[VALIDEE]
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia :: 
Autour de Yuuei
 :: Archives :: Les résidus de l'ancien forum :: Fiches
-

Sauter vers: