Partagez|

The Ace of the Monster Trio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 21/08/2016
Profession : Personnage Non Joueur.

Personnage Non Joueur

MessageSujet: The Ace of the Monster Trio Dim 4 Sep - 15:42

❝ Shouto Todoroki ❞


 

Pouvoir
Feu & Glace  Le côté droit de son corps peut geler tout ce qu'il touche tandis que son côté gauche émet d'intenses flammes (selon le manga).
Ses limites Lorsqu'il pousse à sa limite sa capacité de gel, le corps de Shouto se met à souffrir de brûlures par le froid. Il doit alors réguler sa température avec son côté gauche, les limites du dit côté gauche sont encore inconnus (selon le manga). 
15 ans × Etudiant × Section Héroïque : Classe A1
né(e) le 11 janvier à Tokyo
de nationalité japonaise
préférant les femmes
et se trouvant célibataire (et puceau).

Super IRL !

mon pseudo web c'est   :btgdhty:
j'ai  :D
et j'ai découvert MHA Partenairiat maggle
d'ailleurs je pense que  :: nop:

 

qualités
vif × sérieux × talentueux x sportif × ponctuel × poli voir froid × il aime faire des blagues qui ne font que peu rire et passent souvent pour des provocations  × hobbies × aime × aime x aime × il apprend très vite × il sait garder son calme en de nombreuses circonstances x il est arrivé x est entrée à Yuei par recommandation
défauts
défaut × confus × distrait x n'arrive pas à être drôle à cause de son visage impassible × ne fait pas assez confiance à ses camarades × sa principale mimique est de se toucher souvent l'oeil gauche  × peu imaginatif, il manque cruellement d'imagination et d'originalité × déteste son paternel × déteste les clowns x déteste son côté gauche × n'utilise pas tout son potentiel × il essaye de faire tout par lui même x a vécu à part étant " la réussite de son père " x il ne se rend pas compte de la distance qu'il met vis à vis de ses camarades
Mon personnage est représenté par

Code:
<span class="Rouge">►</span> MY HERO ACADEMIA _ SHOUTO TODOROKI  _ SHOUTO TODOROKI


Cool Cool


❝ Libéré, Délivré !! ❞

On a tous un passé, je suis juste pas de la plèbe comme toi.
Quand tous dorment encore, je sors de mon sommeil agité avant de faire quelques étirements. La maison est immense, je ne crains pas de réveiller quelqu'un en sortant. Je passe alors la porte avant de faire face aux brises de l'aurore qui ne m'atteignent que peu grâce à mon alter. Commence alors les étirements, je m'échauffe avant de porter à mes oreilles mon casque audio. Le son d'une musique  puissante vient jusqu'à moi, je ne souhaite rien entendre hormis cette chanson. Les basses et percussions empêchent toute pensée de traverser mon esprit, c'est à ce moment que je me sais prêt à partir.
Mes jambes s'élancent vers l'horizon afin d'atteindre un but connu de moi seul. Ma respiration se fait harmonieuse et bruyante, je continue de m'élancer me plongeant dans les rues où la vie commence à se montrer, les marchands commencent à ouvrir leurs magasins et les habitués retraités du quartier commencent leurs balades. Certains me font signe alors que je continue ma route, prenant un parcours que je connais par cœur. Une rue, un parc et on tourne … Le feu est vert, je peux continuer … Mes jambes tiennent le rythme du jogging, je souhaiterais aller plus vite, mais il vaut mieux que je conserve mon énergie.

Je continue alors et ce pendant trois quarts d'heure. Courir m'apaise, m'empêche de penser ou d'observer. La musique et l'effort me procure des sensations, des émotions que j'apprécie en plus de forger mon corps en plein développement.

Je reviens ensuite à la demeure des Todoroki, mon survêtement couvert de sueurs. Fuyumi m'abordant au moment où je referme la porte derrière moi. Je baisse le casque avant de la regarder me demander :  

Tu es encore parti courir si tôt ?

Je lui fis signe en hochant la tête avant de prendre ma douche habituelle suivi du déjeuner « en famille » où peu de personnes parlent. Père lisant la plupart du temps le journal en ruminant sur les titres concernant All Might. Je finis mon café avant d'enfiler mon uniforme et prenant route pour Yuuei. Je garde mes écouteurs, plus discrets, et entre dans l'établissement au milieu des autres étudiants. Je croise alors quelques élèves de ma classe qui parlent entre-eux. Je les dépasse en les contournant en veillant à ne pas les pousser puis je m’assoies à ma place. Les cours du matin s’enchaînent rapidement, l'heure du repas aussi.

Pour le cours de l'après-midi, Aizawa-sensei nous amène à une zone d’entraînement. D'après ses instructions, chaque étudiant allait affronter un professeur/héros professionnel. Chaque professeur allait affronter 3 à 4 élèves. Mon groupe composé de Mineta, Kaminari et moi et nous avions affaire à Ectoplasm. Je suis alors le premier à passer, acquiesçant d'un regard neutre. Nous avions pour cet exercice de simples survêtements et non nos costumes. Je m'avance alors dans l'entrée du hall qui allait être mon arène et le combat commence. Le héros à l'aspect monstrueux commence à se dupliquer et m'envoie deux de ces clones. Faisant craquer mes doigts, je pose mon pied droit au sol en activant mon alter, une couche de gel se dessine sur le sol jusqu'à emprisonner les jambes des deux clones tandis que je prends mon départ vers l'original.

Celui-ci fait alors un bond magistral en retrait avant d'envoyer quelques clones en plein vol vers moi. Je m'arrête alors en tournant mon corps vers la gauche me permettant alors d'effectuer un geste ample vers le ciel, de la glace apparaît et suit la trajectoire de la main de mon côté blanc. Les clones disparaissent suite au contact avec mes pouvoirs tandis que je me vois encerclé face à une vingtaine d'Ectoplasm. Ceux ci se jettent alors sur moi. Alors que je vois mes adversaires s'approcher, j'utilise mes pouvoirs de glace afin de créer une couche de glace vers ma gauche. Une fois chose faite, j'effectue un saut plongeant vers la patinoire improvisé me permettant d'avoir de la distance face aux clones.

Ils ont alors tous pieds à terre, je profite de occasion pour geler l'ensemble du sol grâce à un contact prolongé de ma main.  Je souris victorieux, prêt à partir quand tous disparaissent. Mon sourire disparaît alors et vient la surprise. Mais où est il ? J'entends alors une voix venant de mon dos :

Bien essayé.

Je me tourne alors en voyant un Ectoplasm devant moi et arrive à lui attraper le bras par réflexe. Le froid commence à se répandre dans son bras, celui étant désormais couvert de givre.

Malheureusement, celui-ci disparaît aussi. Je ne comprends plus grand chose et jette un coup d’œil aux alentours avant de lever la tête et voir une masse noir me tomber dessus. Il est trop tard, deux clones s'emparer de mes bras en kamikaze, étant détruits instantanément, et le vrai Ectoplasm me tombe dessus.
Le choc est violent, imparable. C'est ma défaite et elle est complète. Je sors alors de l'exercice en vaincu bien que son but soit de nous montrer la différence entre héros et étudiants. Je suis le vaincu, mais les 2 autres me félicitent avant que Mineta ne prenne ma place. Je pars alors vers les vestiaires, blessé dans mon orgueil. La journée suit son cours et chacun se vante de ses exploits.

Yaoyozoru arrive vers moi tandis que je regarde la fenêtre, ne pensant à rien d'autre que le paysage qui s'offrait à moi. Je ne comprends sa présence que quand elle me demande si j'ai réussi l'exercice. Je ne daigne pas lui jeter le moindre regard avant de lancer d'une voix monotone :

Non. J'ai échoué.

Je ne vois pas son expression, mais j'imagine qu'elle se sentirait gênée de me jeter sa réussite en plein visage. Elle s'est souvent sentie en retrait face à moi j'en suis conscient, mais ce n'est pas mon problème. J'ai mon but à accomplir seul, je n'ai pas forcément le temps de me concentrer sur les autres. La dernière heure sert à discuter de l'exercice sans que je n'y participe. Je me prépare à rentrer chez moi, mettant mes écouteurs une fois hors du bahut. Je digère mal cette défaite cuisante, comme quoi être un «chef d'oeuvre », un « génie » ne fait pas tout ... Je souriais à ma pensée ironique avant de faire le trajet jusqu'à la résidence familiale. J'enlève mes chaussures et m'avance dans l'immense salon jusqu'à ce que mon père m'aborde :

Alors Shouto cette journée ?

J'enlève le son qui me procure cette douce sensation et retourne à la réalité. Je le regarde quelques secondes, lui qui inspire tant d'austérité. Je souffle :

Normal. Des cours et une simulation de combat … Et j'ai perdu.

Il semble surpris, et se baisse légèrement pour me regarder dans les yeux tout en prenant une voix plus sévère :

Tu as perdu ? J'imagine que tu ne t'es pas servi de ton côté gauche Shouto. Cesse de faire l'enfant, tu es mon chef-d’œuvre alors arrête tes enfantillages et utilise ton alter proprement !

Je lui souris défiant avant d'hausser la voix sûr de moi :

Je n'ai pas besoin de ton alter le vieux ! Je suivrais mon propre chemin avec l'alter de Mère !

Je n'en dis pas plus avant de de monter les escaliers et arriver à ma chambre, dont je claque la porte furieusement tout en gelant celle-ci par erreur. Je le dépasserais avec l'alter d'Oka-san, quitte à travailler deux fois plus dur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bn-myheroacademia.forumactif.org
The Ace of the Monster Trio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» trio scénarios
» Monster Mercenary Card
» Monster truck en chariot de guerre
» Nos beau Accessoire du monster Combo
» Monster Hunter Orage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Hero Academia :: 
Autour de Yuuei
 :: Archives :: Les résidus de l'ancien forum :: Fiches
-

Sauter vers: